Rapports Q Park et comptoirs des marchés

Publié le par Jean-Marie Lebreton

Remarques préalables concernant les délibérations 9 et 10, respectivement relatives aux rapports annuels de Q-Park et du Comptoir des marchés :

Ces 2 délibérations précisent que la CCSPL a procédé à l’examen des rapports annuels de ces délégataires dans sa séance du 27 juin, c’est-à-dire jeudi dernier, ce qui est exact. Il faut toutefois préciser que les membres de la commission n’avaient reçu au préalable qu’une convocation sans documents. Comme je m’étonnais de ne pas avoir reçu les rapports à l’avance afin de les étudier, il nous a été indiqué que ceux-ci figureraient dans les documents relatifs au conseil municipal du 4 juillet sur le point d’être diffusés aux conseillers municipaux le soir même ou le lendemain. Effectivement, les rapports annuels Q-Park et Comptoir des marchés figurent bien dans le dossier reçu le 27 au soir, mais sans commentaires et sans l’analyse des services municipaux.

A défaut des rapports, un résumé Powerpoint a été présenté en séance aux membres de la commission, qui ont pu poser des questions sur la base de ces résumés et obtenir des explications. Le rapport annuel du Comptoir des marchés a été distribué en séance, et un tirage du rapport annuel Q-Park (187 pages…) m’a été remis en fin de séance.

Le bon fonctionnement de la CCSPL est essentiel car nous aurons bientôt un 3ème délégataire avec la piscine. C’est pourquoi nous demandons qu’à l’avenir :

  • d’une part, les rapports annuels des délégataires de services , ainsi que les résumés présentant l’analyse de ces rapports par les services municipaux, soient diffusés à l’avance, avec les convocations aux séances de la CCSP,
  • d’autre part, que l’ensemble de ces documents figurent dans le dossier des délibérations diffusé avant le conseil municipal concerné.

 

 

Rapport 2018 de Q-Park :

Nous constatons qu’une fois de plus Q-Park fournit un rapport annuel très volumineux, 187 pages, où les informations importantes sont noyées au milieu d’autres sans intérêt ou de moindre intérêt, voire ne concernant absolument pas Viroflay.

Et ce rapport est plutôt autosatisfait : En préambule des résultats de l’enquête de satisfaction 2018, Q-Park indique que
« 
Les résultats de l’enquête clients sont stables par rapport à l’année passée.
En effet, les clients attribuent une note de satisfaction globale moyenne de
6.2/10 »

Q-Park se garde bien de rappeler les résultats des années antérieures. A ma demande, un tableau comparatif des résultats de l’enquête clients des années 2016/2017/2018 nous a été diffusé après la séance de la CCSPL. Il aurait été opportun de le diffuser également à l’ensemble des conseillers municipaux dans le cadre de la présente délibération.

En effet, contrairement aux affirmations de Q-Park, ce tableau et ces histogrammes montrent non pas une stabilité mais plutôt une dégradation de la satisfaction client, la note moyenne passant de 7,14 en 2017 à 6,18 en 2018. Tous les indicateurs de satisfaction clients sont en baisse. Il peut exister des explications, mais l’autosatisfaction de Q-Park n’est pas de mise. On note aussi une forte diminution de l’utilisation du parking sous-terrain de la médiathèque, qui est sous exploité. Q-Park devrait indiquer les mesures correctives qu’il envisage pour redresser la situation, par exemple une amélioration des services et une baisse des tarifs. Ce dossier est à suivre de près.

 

Rapport Comptoir des marchés

Le rapport du Comptoir des marchés est plus concis mais plus satisfaisant.

Dans les deux cas, Marchés et Q-Park, le contrat de DSP arrive à échéance dans 2 ans. Il convient de mettre ce délai à profit en préparant dès maintenant les cahiers des charges et les projets de contrats afin de les adapter en vue d’améliorer la performance des délégataires et nos moyens de contrôle et de sanctions le cas échéant..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article