Classes provisoires école Corot ; Avenant n° 2 au Projet Educatif Territorial : reconduction du projet de 2018 à 2021 ; Aide financière à la formation BAFA

Publié le par Sabine Besnard

* Classes provisoires école Corot

Dans le cadre du projet de déplacement du centre péri scolaire, Philippe Dieuleveut à l’école Corot, des travaux vont être réalisés.  Des algeco seront installés dans la cour pendant les travaux.

L’agencement intérieur sera plus adapté et accessible pour des personnes à mobilité réduite.

Mais, actuellement à Dieuleveut, les enfants ont un espace de jeux extérieur avec un toboggan, un mur d’escalade… Envisagez vous de construire des équipements équivalents à l’école Corot ?

Nous pourrions par exemple d’utiliser le terrain avec l’ancien restaurant scolaire du collège pour avoir une aire de jeux et un jardin ?

Avenant n° 2 au Projet Educatif Territorial : reconduction du projet de 2018 à 2021

Nous soutenons votre décision de conserver le rythme de 4 jours et demi que nous avons toujours considéré plus adapté pour les apprentissages des enfants en élémentaire.

 La mise en place de l’organisation des temps péri scolaires a demandé un important travail et beaucoup apprécient les activités proposées.

Cependant la situation des familles évolue et le temps passé en collectivité pour les enfants augmente. C’est donc à notre collectivité locale de rendre ces temps plus confortables, ludiques, de proposer des activités aux enfants.

 Beaucoup de familles se sont adaptées à ce nouveau rythme mais à Viroflay il y a encore un travail de conviction à faire pour arriver à faire adhérer une majorité de parents.  Il est pour cela utile de conserver les réunions de travail du comité de suivi pour améliorer ces temps périscolaires.

Ces activités sont payantes, certes selon le revenu mensuel des familles mais nous souhaitons qu’aucun enfant n’en soit exclu pour une question financière, que pouvez vous mettre en place pour nous en assurer ?

Nous n’avons plus à financer l’activité piscine pendant 3 ans, nous allons faire de substantielles économies. Nous souhaitons qu’une partie de de ces économies viennent compenser ce manque pour nos enfants. Nous allons économiser 650k€ par an en fonctionnement et proposons d’en prendre seulement 10%, c’est-à-dire 65K€, pour :

Augmenter le nombre de sorties pendant les vacances 

Rétablir les séjours d’été 

Et sur la base de projets concrets participer au financement de classe de découvertes

* Aide financière à la formation BAFA

Nous voterons pour cette délibération étant malheureusement la seule aide directe qui reste à destination des jeunes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article