TRIBUNE DU NUMERO 8

Publié le

D’abord, en ce début d’année, tous nos vœux les plus chaleureux à chaque Viroflaysien. Souhaitons que chacun soutienne la démocratie par son vote et ses actes. En votant pour choisir le Président de la République et les députés chaque électeur exprimera les orientations qu’il souhaite pour la France et les Français.
 

Au-delà de ces enjeux nationaux, il nous revient de faire vivre notre démocratie locale. Pour le conseil municipal, la règle électorale donne une très forte majorité au groupe qui est en tête du scrutin. Mais quelle est alors la place des conseillers de l’opposition ? Les citoyens nous ont élus pour porter leurs orientations dans ce conseil. Certes nous pouvons nous exprimer mais il s’ensuit rarement une prise en compte de nos points de vue.
 

Nous déplorons que, depuis plusieurs années, la majorité municipale donne une vision cataclysmique de la situation financière de notre ville. Elle est parvenue à convaincre les Viroflaysiens que, dans tous les domaines, école, sport, culture, notre commune « n’a plus les moyens ». Pourtant, chaque année, les comptes, qui, eux, reflètent la réalité, dégagent un excédent de plus de 4 millions permettant d’investir pour préparer l’avenir. Un vœu pour 2017 : disposer d’informations fiables et réalistes afin de pouvoir travailler sur le fond et faire des choix pertinents, notamment lors des discussions budgétaires.
 

Un autre vœu, concernant la parole publique. En novembre, notre maire a signé un article dans le journal de la paroisse en tant que « maire de Viroflay » et non en son nom propre. La mairie, instance de notre organisation républicaine, n’a pas à intervenir en tant que telle dans l’activité de la paroisse ou de tout autre culte.
 

En conclusion, souhaitons pour 2017 qu’un dialogue plus constructif s’instaure au sein des instances municipales dans le respect des institutions républicaines, donnant toute sa valeur au bulletin de vote que l’électeur dépose dans l’urne, condition indispensable pour que chacun reprenne confiance dans la démocratie représentative.

Publié dans Tribunes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article